Navigation – Plan du site
Dans les revues

Bulletin de l’Institut français d’études andines, n°s35-1, 35-2 et35-3; n°s36-1 et36-2

p. 157
Référence(s) :

Lima, Institut français d’études andines, 2006; 2007

Texte intégral

1Les dernières livraisons du Bulletin de l’Institut français d’études andines -alternent des recueils de varia, et la publication sélective d’actes de colloques donnant naissance à des numéros spéciaux. Ainsi du numéro35-3 de 2006, un volume qui, sous la direction de Mercedes Guinea et Jean-François Bouchard, regroupe quatorze contributions présentées au colloque de Séville consacré aux avancées de la recherche sur l’Équateur préhispanique: archéologie et ethnohistoire sont à l’honneur. Dans le numéro36-1 de 2007, Henri Godard a pour sa part rassemblé dix des contributions au colloque sur la présence française au Pérou, qui s’est tenu en2005 sous sa direction. L’accent est mis sur les relations intellectuelles, culturelles et scientifiques, du xviesiècle à nos jours, de Montaigne à Bourdieu. Des effets supposés de la mode féminine française suscitant la colère divine qui frappe le Pérou en1747 (tremblement de terre et tsunami) à la réinterprétation de la Révolution française, des ressources iconographiques des photographes français visitant le Pérou au xixesiècle aux influences intellectuelles et scientifiques (médecine, anthropologie, sociologie), le panorama est large. Le complètent trois articles sur l’émigration française au Pérou, dont le point d’orgue, offert par Henri Godard, souligne le «déséquilibre marqué» de la présence française dans l’économie et dans la société péruviennes aujourd’hui: une influence toujours forte dans les champs de la culture, de l’idéologie politique, des sciences et de l’urbanisme, mais un poids économique beaucoup plus faible. Hors dossiers, deux analyses sur les élections présidentielles péruviennes qui ont vu, en 2006, la victoire d’Alan Garcia, replacée dans le cadre général de la montée de la gauche latino-américaine.

2Les varias des années2006 et2007, pour leur part, contribuent à diffuser le travail de longue haleine conduit par l’Institut en matière de recherches archéologiques sur le monde andin, un travail de fond complété par des recherches sur les sociétés préhispaniques et sur les changements opérés à la suite de la conquête espagnole, aussi bien en termes d’effondrement (celui de la culture Moche Tardio, n°36-2), d’ajustement (la diarchie inca aux temps de la conquête, même numéro), d’évolution (du droit coutumier de l’héritage féminin,351), que d’innovation (mise en place d’une nouvelle administration locale dans l’Audiencia de Quito,35-2). Histoire démographique (n°35-1), études urbaines (n°362) et constructions sociales des identités régionales(n°362) trouvent aussi place dans ces riches numéros.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Bulletin de l’Institut français d’études andines, n°s35-1, 35-2 et35-3; n°s36-1 et36-2 », Transcontinentales [En ligne], 5 | 2007, document 14, mis en ligne le 15 avril 2011, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://transcontinentales.revues.org/970

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page