Navigation – Plan du site
Dans les revues

Perspectives chinoises, n°100 (3/2007)

Référence(s) :

Hong Kong, Centre français de recherche sur la Chine contemporaine, 2007

Texte intégral

1Fondée en1992, la revue Perspectives chinoises a publié en2007 son numéro100, un gros volume construit autour d’un dossier intitulé «En marche vers la société d’harmonie», reprise du leitmotiv des dirigeants chinois soucieux de gommer les aspérités de plus en plus visibles d’un modèle de croissance inégalitaire et dont la durabilité est souvent questionnée. D’entrée de jeu, Willy WoLap Wan pose la question décisive: «la construction d’une “société harmonieuse” est elle possible sans réformes politiques?» L’auteur répond par la négative, et souligne que l’harmonie affichée «restera lettre morte» tant que le Parti, proche de certains milieux d’affaires, ne desserrera pas «son emprise sur le pouvoir et sur les ressources du pays». Question parallèle, posée par Gunter Schubert et Chen Xuelian: les élections villageoises ouvrent-elles «de nouveaux espaces de légitimité pour le pouvoir»? La réponse des auteurs, fondée sur l’analyse d’un district de la province du Jilin, est ici positive, «stabilité sociale et qualité de la gouvernance locale» en ayant bénéficié. La naissance d’une conscience politique paysanne, la place de la «tradition culturelle» et du confucianisme dans les discours officiels, l’économie, les fractures socio-territoriales, la sécurité sociale, la santé, l’éducation, la société civile, constituent autant d’éléments d’un dossier particulièrement riche, indispensable à la compréhension de ce qu’un précédent numéro de Transcontinentales (n°3, deuxième semestre 2006) avait appelé «la transition chinoise».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Perspectives chinoises, n°100 (3/2007) », Transcontinentales [En ligne], 6 | 2008, mis en ligne le 20 avril 2011, consulté le 24 juin 2017. URL : http://transcontinentales.revues.org/930

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page