Navigation – Plan du site
Dans les revues

Trace, n° 45 et 46

p. 156
Référence(s) :

Mexico, juin et décembre 2004

Texte intégral

1La revue semestrielle du Centre français d’études mexicaines et centraméricaines publie des recueils thématiques. Le n° 45 consacré au tourisme plaide pour sortir ce champ de recherche de sa marginalité, ou d’une seule focalisation sur les études d’impact. La relation géo­politique entre tourisme et pouvoir, à l’échelle globale ou au Brésil ; la question identitaire et « l’esthétique de l’exotisme » en Argentine ; la sociologie différentielle des stations balnéaires chiliennes ; et ce que l’on pourrait appeler la « démocratisation péroniste » de Mar del Plata, illustrent de fait la fécondité d’un champ soumis ici à des recherches pluridisciplinaires. Le n° 46, consacré aux Indiens et au droit, entend lui aussi dépasser les idées reçues, en particulier la dichotomie simpliste opposant la législation de l’État colonial ou moderne aux « us et coutumes des communautés ». Il éclaire particulièrement « le jeu des populations indiennes avec le droit » : un jeu complexe, qui pose certes la question des droits culturels des minorités ethniques, mais qui traduit aussi l’usage qu’en font « les élites indigènes » sachant user du droit – ou plutôt de la pluralité des régimes juridiques – au mieux de leurs intérêts. Les larges résonances de ces problématiques greffées sur la question du multi­culturalisme et sur la dialectique entre discours de la loi et enjeux locaux sont bien prises en compte dans ce recueil d’une grande richesse.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Trace, n° 45 et 46 », Transcontinentales [En ligne], 1 | 2005, document 23, mis en ligne le , consulté le 28 avril 2017. URL : http://transcontinentales.revues.org/1432

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page