Navigation – Plan du site
Dans les revues

Égypte. Monde arabe, n°3, 3esérie

p. 181
Référence(s) :

CEDEJ, Le Caire, 2006

Texte intégral

1Sous le titre « Terrains d’Égypte. Anthropologies contemporaines » ce recueil, dirigé par Vincent Battesti et Nicolas Puig, offre un ensemble de textes qui cherchent à éclairer la pratique du terrain – les pratiques de terrain. Une introduction nourrie formule, avec un grand souci épistémologique, les questionnements nécessaires sur le recours à l’enquête, en particulier quand elle est conduite par des chercheurs « étrangers ». Les guillemets s’imposent, puisque se dégage à l’inverse, du corpus ici rassemblé, l’idée que l’enquête, « relation humaine avant toute chose », ne se conduit pas dans le cadre de « la rencontre d’une culture avec une autre », mais bien dans celui de « la gestion de relations inter-personnelles ». Ainsi qualifiée, la pratique de l’enquête « tempère finalement le culturalisme implicite de la relation de terrain confinée, prisonnière des sphères culturelles, et qui donnerait à l’anthropologue le beau rôle d’être le lecteur des textes, complexes et polysémiques, qu’écrivent les civilisations ». Métro du Caire, histoires de djinns, pratique du droit, techniques de chasse et de pêche, usages de l’espace dans l’oasis de Siwa offrent autant d’exemples très divers de ce que Fanny Colonna prône : « la démarche, plutôt que la méthode », dans ses « réflexions sur une expérience de terrain “profondément superficielle” » – une formulation modeste empruntée à Andy Warhol, qui cache un texte d’une très grande richesse.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Égypte. Monde arabe, n°3, 3esérie », Transcontinentales [En ligne], 4 | 2007, document 15, mis en ligne le 11 mai 2011, consulté le 24 mars 2017. URL : http://transcontinentales.revues.org/1025

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page